Wing Chun

C’est un style de Kung Fu principalement reconnu pour sa science des poings qui est issu de la synthèse de différents styles (tigre, dragon, serpent, grue blanche). Basé sur le concept yin & yang, il fait partie des styles combinés (internes et externes).

On y trouve la puissance par sa position et sa structure et non par la contraction musculaire. Le pratiquant cherche à dévier et/ou à intercepter les techniques adverses pour éviter les rapports de force.

Pour plus d’efficacité, on emploie ses deux bras pour développer le concept d’attaque – défense simultanées. Le Wing Chun incarne l’efficacité à travers une grande économie de mouvements, et donc d’énergie : les mouvements sont courts, la position stable, ce qui permet des réactions rapides dans toutes les directions. Les esquives sont souples et les contre-attaques fulgurantes, sèches et puissantes. C’est donc un style propice au corps à corps.

Historique:

Le Wing Chun Kung-Fu est un art martial Chinois, créé par les moines du Temple Shaolin du Sud, en Chine, il y a environ 330 ans.

Il existe un débat au sein des familles du Wing Chun quant à l’origine de l’art martial. Une légende communément transmise est que la nonne Ng Mui, en fuite à la suite du saccage du temple Shaolin, aurait créé les bases du Wing Chun en observant un combat entre une grue et un serpent, chaque animal représentant un des aspects forts du Wing Chun. Celle-ci aurait ensuite transmit son art à une jeune femme Yim Wing Chun, mariée contre son gré à un riche marchand.

Celui-ci nomma cet art martial en hommage à son épouse et aida à sa diffusion.

ERIC